Me CAROLINE BÉLAND

Notaire et médiatrice familiale, Bureaux de Terrebonne et de St-Jérôme


450 432-4134 poste 258
cbeland@lrvnotaires.com


_____

Me Caroline Béland, notaire et médiatrice familiale, a obtenu son diplôme de droit notarial (D.D.N) à l'Université de Sherbrooke en 2008 après avoir complété son baccalauréat en droit (L.L.B) à l'Université du Québec à Montréal en 2007. Reçue notaire en février 2009, elle joint les rangs de l'étude LRV notaires s.e.n.c.r.l.

Spécialisée en droit de la famille et des successions Me Béland est à l’écoute de vos besoins et pourra vous aider quant à la préparation d’un testament simple ou fiduciaire, d’un mandat de protection, d’une convention de vie commune ou d’un contrat de mariage. À cet égard, elle est parfois invitée à titre de conférencière pour des séances de préparation à la retraite.

Me Béland saura vous accompagner dans les moments importants de votre vie et ce, même lors d’événements plus difficiles soit lors d’une rupture de la vie commune ou d’un divorce. En tant que médiatrice familiale accréditée, elle pourra vous aider à trouver des solutions et à régler vos différents à l’amiable.

Dans le cadre de sa pratique, elle offre également ses services pour vous accompagner dans vos démarches pour les procédures non contentieuses, telles que l'homologation de mandat, la constitution d'un conseil de tutelle et l'ouverture d'un régime de protection. Elle a un intérêt marqué pour le règlement des successions et accepte régulièrement des mandats d’aide juridique lorsqu’il s’agit de successions insolvables. 

Admission à la Chambre des notaires du Québec: 2009

 

 



 
Nos articles
Les avantages du testament notarié

Me Tessie Meunier Orenbach
Droit de la personne


Il existe trois types de testaments; le testament olographe (rédigé à la main et signé par le testateur), le testament devant témoins et finalement le testament notarié, ce dernier étant celui qui offre le plus d’avantages. Pourquoi est-il si avantageux ?


MIEUX COMPRENDRE LE DON DU CORPS À LA SCIENCE

Me Audrey-Ann Lapierre
Droit de la personne



Au Québec, il est possible, pour toute personne, de faire don de son corps à la science pour fins d’enseignement et de recherches. Pour les institutions acceptant ce type de don, les corps permettent de donner des formations anatomiques plus pratiques aux élèves en exerçant certaines manœuvres rattachées à leur discipline. Dans d’autres circonstances, le don du corps permet aux différents spécialistes du domaine de la santé de mettre au point de nouvelles techniques de soins ou d’interventions.


VOIR PLUS D'ARTICLES
 
Nous Écrire ou
prendre rendez-vous

Prendre un rendez-vous:

 
 
 

Nous prenons note de vos disponibilités et nous vous contacterons pour confirmer le rendez-vous.