Me CATHERINE BEAUCHAMP

Notaire, Bureau de St-Jérôme


450 432-4134 poste 267
cbeauchamp@lrvnotaires.com


_____

Me Catherine Beauchamp, notaire, a obtenu son baccalauréat en droit (L.L.B.) en 2014 et sa maîtrise en droit notarial (L.L.M.) en 2015, à l’Université de Sherbrooke. Passionnée par les relations humaines, elle est également diplômée d’un certificat en psychologie à la même université. Finalement, elle se spécialise actuellement, en parallèle à son parcours professionnel, en complétant un diplôme d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) en prévention et règlement des différends, plus précisément dans le domaine de la médiation. En 2017, elle s’est jointe à l’équipe de l’étude LRV notaires, au département de droit des personnes et des successions.

Ayant à cœur la protection de votre personne et de vos proches, Me Beauchamp saura vous conseiller pour la rédaction de vos testaments, mandats de protection, procurations générales et spécifiques, conventions entre conjoints de fait et conventions entre copropriétaires. Elle célèbre également des mariages et saura vous guider concernant la rédaction de votre contrat de mariage. Entourée d’une équipe chevronnée, elle saura finalement vous accompagner dans le règlement d’une succession, l’homologation d’un mandat de protection ou encore l’ouverture d’un régime de protection. Elle est également appelée à offrir diverses conférences en matière de protection des personnes, des familles et des aînées et s’implique activement auprès de la Fondation Baluchon Alzheimer. À votre écoute et soucieuse de chacun de vos besoins, Me Beauchamp saura vous offrir un service professionnel et chaleureux.

Assermentation à la Chambre des notaires du Québec : 2016



 
Nos articles
Avez-vous pensé à la médiation familiale?

Me Caroline Béland
Droit de la personne


La médiation familiale est un moyen de régler les conséquences de votre rupture sans avoir à en débattre devant le tribunal. Elle permet de partager vos opinions, vos craintes et vos demandes dans un climat favorable aux échanges.


Qu’en est-il du support financier à votre conjoint et/ou à vos enfants à charge à la suite de votre inaptitude?

Me Catherine Beauchamp
Droit de la personne


Saviez-vous que dans le cas où vous devenez inapte, par exemple, à la suite d’une maladie dégénérative ou encore d’un accident, il n’y aura aucune obligation pour votre mandataire de permettre à votre conjoint ou encore, à vos enfants à charge, d’utiliser l’ensemble de vos biens.


VOIR PLUS D'ARTICLES
 
Nous Écrire ou
prendre rendez-vous

Prendre un rendez-vous:

 
 
 

Nous prenons note de vos disponibilités et nous vous contacterons pour confirmer le rendez-vous.