Me JEAN-FRANÇOIS PICHÉ

Notaire, associé, Bureaux de St-Jérôme et de Boisbriand


450 432-4134 poste 230
jfpiche@lrvnotaires.com


_____

Me Jean-François Piché, notaire L.L.B., D.D.N., a obtenu son diplôme de droit notarial en 2002 à l’Université de Montréal, après avoir suivi ses études et obtenu son baccalauréat en droit à l’Université de Sherbrooke de 1998 à 2001.

Ce praticien dynamique dessert principalement une clientèle à la recherche de services et de conseils juridiques précis, personnalisés et adaptés à leurs besoins en matière immobilière.

Étant lui-même natif de Saint-Jérôme, il comprend les développements et les enjeux économiques et immobiliers de la région et possède une très bonne connaissance du territoire.

Il est impliqué depuis plusieurs années dans un réseau de développement des affaires appelé B.N.I. (Business Network International) étant lui-même mentor pour la section de Saint-Jérôme.

Malgré son jeune âge, il a très rapidement développé une expertise dans les domaines suivants de l'immobilier:

  • Construction-maisons neuves
  • Copropriété divise
  • Gestion-déboursés de prêts de construction
  • Prescription trentenaire
  • Sûreté immobilière
  • Mandats d'Hydro-Québec et Bell Canada

Admission à la Chambre des notaires du Québec : 2003



 
Nos articles
Qu’est-ce que le Régime d’accession à la propriété, communément appelé le RAP?

Me Timothée Bertault-Davidson
Droit immobilier


Ce régime est un programme mis en place par le gouvernement en 1992 pour vous permettre de retirer de vos régimes enregistrés d’épargne-retraite (« REER »), sans conséquence fiscale immédiate, un certain montant pour l’achat ou la construction d’une habitation. Toutefois, vous devez avoir l’intention d’occuper cette dite habitation à titre de résidence principale.


Changement à la loi pour la vente d’une résidence principale

Me Érika Durniak-Ouellette
Droit immobilier


Au Québec, il est reconnu que la vente de la résidence principale n’entraînera aucun gain en capital imposable. Jusqu’à tout récemment, l’Agence du Revenu du Canada se montrait relativement souple quant à cette règle et acceptait de laisser l’exonération même si aucune désignation prouvant qu’il s’agissait réellement de la résidence principale n’était faite. Cependant, depuis octobre 2016, la Loi a été changé afin d’obliger la déclaration d’une telle vente.


VOIR PLUS D'ARTICLES
 
Nous Écrire ou
prendre rendez-vous

Prendre un rendez-vous:

 
 
 

Nous prenons note de vos disponibilités et nous vous contacterons pour confirmer le rendez-vous.