Évitez de vous retrouver dans la même situation qu'Éric et Lola…


par


_____

Le législateur a prévu des protections pour les conjoints mariés, mais qu’en est-il des conjoints de fait? Le Code civil du Québec ne reconnaît pas les conjoints de fait. Pour vous protéger, sachez que vous pouvez signer une convention de vie commune qui viendra régir certains aspects de votre union. La rédaction d'un tel contrat peut varier selon les sujets que vous et votre conjoint désirez aborder. C’est vous qui en déterminerez le contenu, avec l’aide et les conseils judicieux du notaire.

Vous pouvez prévoir des dispositions relatives aux droits de chacun dans la résidence commune, à l’administration et la disposition des biens durant la vie commune, au sort de la résidence commune en cas de rupture ou de décès, à l’établissement de compensations au lendemain d'une rupture et au partage de certains biens.

Si jamais l’amour n’est plus au rendez-vous, vous serez bien heureux d’avoir prévu une bonne partie des conséquences résultant d’une rupture.

Parce que demain il sera peut-être trop tard

Le testament est un document juridique de première importance. Que vous possédiez beaucoup de biens ou peu, ce qui importe c'est qu'ils soient transmis sans complication à ceux et celles à qui vous les destinez au moment de votre décès, en laissant par écrit des instructions claires. Voilà pourquoi vous devriez consulter votre notaire afin de procéder à la rédaction d'un testament reflétant vos volontés.

Un testament pourrait grandement faciliter le règlement de votre succession pour vos proches. Voici quelques exemples: Vous faites partie d’une famille reconstituée où il y a « les tiens, les miens, les nôtres » et vous ne savez pas comment partager vos biens. Vous vivez en union de fait et venez d'apprendre qu'advenant le décès de votre conjoint de fait vous n'hériterez pas de la part de la maison que vous venez d'acheter avec lui si ce dernier décède sans testament. Vous croyez hériter de la totalité des biens au décès de votre conjoint parce que vous êtes marié. Évitez les mauvaises surprises et cessez de remettre le rendez-vous à demain, contactez votre notaire dès maintenant.



 
Du même auteur
Procuration ou mandat de protection en prévision de l'inaptitude ?


Droit de la personne


Quel est le document le plus utile ? Doit-on privilégier la signature de l’un de ces documents plutôt que l’autre ? Les conséquences juridiques en résultant sont fort différentes. La procuration et le mandat de protection en prévision de l’inaptitude sont deux documents distincts qui trouveront application à des moments différents, au cours de votre vie.


VOIR PLUS D'ARTICLES
 
Tous Nos articles
RÉGLER UNE SUCCESSION EN TEMPS DE PANDÉMIE

Me Caroline Béland
Droit de la personne


S’occuper d’un règlement de succession en tant que liquidateur successoral n’a jamais été une chose simple. Imaginez-vous avoir à remplir ce rôle dans le contexte de pandémie actuel. Funérailles reportées ou avec nombre de personnes présentes limitées, difficultés à rejoindre les intervenants en mode télétravail, prise de rendez-vous obligatoire pour se présenter à certains endroits, délais d’attente supplémentaires, etc. Le liquidateur peut vite se sentir décourager et penser à refuser son rôle ou même démissionner. Avant de baisser les bras, pensez à faire affaire avec votre notaire. Cela pourrait s’avérer une solution efficace pour vous aider à passer au travers ces moments difficiles.


Un tuteur pour notre enfant, quel choix s’offre à nous?

LRV Notaires
Droit de la personne


Avez-vous présentement des enfants mineurs ou projetez-vous d’en avoir ? Dans la positive, savez-vous qu’il est possible de prévoir dès maintenant qui s’occupera de vos enfants mineurs dans l’éventualité du décès et/ou de l’inaptitude des deux parents ?


VOIR PLUS D'ARTICLES