La reconnaissance à l’étranger d’une procuration donnée au Québec : Un nouvel accord de coopération entre les notaires français et québécois


par


_____

Il arrive fréquemment qu’un ressortissant étranger ait besoin d’utiliser une procuration qui vise à désigner une personne pouvant signer pour lui un acte notarié à l’étranger (dans son pays d’origine, par exemple). Que ce soit pour finaliser la vente d’un bien immobilier possédé à l’étranger ou pour régler la succession d’un membre de notre famille, entre autres, il est bien souvent plus simple (et moins coûteux) d’utiliser une telle procuration que se déplacer en personne.

Actuellement, le mécanisme de légalisation pour faire valoir cette procuration à l’étranger est fort complexe : obtention d’un certificat d’authenticité et de qualité de la part de la Chambre des notaires, certification additionnelle de l’ambassade ou du consulat du pays auquel le document est destiné, ainsi que d’autres formalités auprès des autorités concernées sont alors demandées.

Dans le but de faciliter la reconnaissance des procurations authentiques, la Chambre des notaires du Québec et le Conseil supérieur du notariat français ont signé une convention de coopération, entrée en vigueur le 1er avril dernier.

L’application de ces étapes selon la convention permettra au client de ne pas avoir à demander le certificat d’authenticité et de qualité avant de remettre la copie authentique de sa procuration au notaire français, ce qui simplifiera grandement les démarches pour lui.

Pour toute information à ce sujet, notre équipe de notaires spécialisés pourra vous conseiller lors de telle démarche. N’hésitez pas à communiquer avec nous pour une consultation.



 
Du même auteur
Aider votre enfant acheter sa première maison n’est pas sans conséquences...


Droit de la personne


Aujourd’hui, le crédit est de plus en plus difficile à obtenir et les règles d’accessibilité à la propriété se sont resserrées. Afin de faciliter les démarches de l’acheteur, le prêteur peut demander que quelqu’un vienne « prêter » son nom à l’achat et au financement d’une maison.


VOIR PLUS D'ARTICLES
 
Tous Nos articles
RÉGLER UNE SUCCESSION EN TEMPS DE PANDÉMIE

Me Caroline Béland
Droit de la personne


S’occuper d’un règlement de succession en tant que liquidateur successoral n’a jamais été une chose simple. Imaginez-vous avoir à remplir ce rôle dans le contexte de pandémie actuel. Funérailles reportées ou avec nombre de personnes présentes limitées, difficultés à rejoindre les intervenants en mode télétravail, prise de rendez-vous obligatoire pour se présenter à certains endroits, délais d’attente supplémentaires, etc. Le liquidateur peut vite se sentir décourager et penser à refuser son rôle ou même démissionner. Avant de baisser les bras, pensez à faire affaire avec votre notaire. Cela pourrait s’avérer une solution efficace pour vous aider à passer au travers ces moments difficiles.


Un tuteur pour notre enfant, quel choix s’offre à nous?

LRV Notaires
Droit de la personne


Avez-vous présentement des enfants mineurs ou projetez-vous d’en avoir ? Dans la positive, savez-vous qu’il est possible de prévoir dès maintenant qui s’occupera de vos enfants mineurs dans l’éventualité du décès et/ou de l’inaptitude des deux parents ?


VOIR PLUS D'ARTICLES