La réorganisation corporative


_____

La réorganisation corporative peut être souhaitable pour profiter de certains avantages fiscaux, tant pour vous-mêmes que pour votre société.

Dans certains cas, les actions que vous détenez personnellement pourront être échangées contre des actions non participantes de votre société et de nouvelles actions pourraient être détenues par une société de gestion dont vous seriez également actionnaire et/ou en partie avec vos enfants. Ce type d'opération est bénéfique, surtout si la valeur de votre entreprise s'élève à plus de 750 000$. Vous pourriez alors profiter d'une exonération du gain en capital. Dans d'autres situations, la réorganisation corporative pourrait vous permettre de récupérer certaines pertes fiscales d'une société par une autre.

La stratégie relative à votre réorganisation corporative dépend de votre situation personnelle et familiale, des actifs actuellement détenus par votre société et de bien d'autres facteurs. Il faudra également analyser si les besoins recherchés sont à court terme ou à long terme.

Le succès de votre réorganisation corporative repose sur un travail d'équipe, laquelle est généralement composée de votre comptable, d'un fiscaliste et d'un notaire compétent en droit corporatif. L'équipe LRV notaires met donc à votre disposition des notaires exerçant principalement en droit corporatif. Ils seront donc en mesure de vous assister et de veiller à votre compréhension des différentes étapes de la réorganisation corporative. Ils sauront également préparer la documentation juridique nécessaire à la mise en place de la stratégie fiscale élaborée avec votre comptable et le fiscaliste. Au besoin, les notaires de LRV pourront également vous référer certains partenaires d'affaires, tels que comptables, fiscalistes, évaluateurs et assureurs.

En conclusion, une réorganisation corporative constitue un outil de planification financière et successorale vous permettant notamment de réduire votre fardeau fiscal ou transférer votre entreprise à votre relève. Qui n'aimerait pas optimiser ses revenus, réduire l'impôt payable ou procéder harmonieusement au transfert de son entreprise à sa relève?


Prendre Rendez-vous

Prendre un rendez-vous:

 
 
 

Nous prenons note de vos disponibilités et nous vous contacterons pour confirmer le rendez-vous.

 

 
Nos articles
Vente d’actions ou vente d’entreprise ?

Me Marie-Claude Lavoie
Droit des affaires


Lorsqu’un entrepreneur veut augmenter son chiffre d’affaires, ce dernier peut envisager acheter la clientèle de l’un de ses compétiteurs. Cette acquisition peut être faite de différentes façons notamment par l’achat des actions du vendeur, par l’achat de l’entreprise dans son ensemble ou seulement par l’achat de la clientèle.


L’incorporation des professionnels est-elle toujours d’actualité?

Me Julie Hébert
Droit des affaires


Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis l’adoption, au mois de juin 2001, du projet de loi 169, aux termes duquel le gouvernement du Québec a acquiescé à une demande des professionnels qui, depuis nombre d’années, réclamaient le droit à l’incorporation.


VOIR PLUS D'ARTICLES