Convention entre conjoints de fait ou contrat de vie commune


par Me Dominique Bourgeois

Notaire, associée, St-Jérôme

dbourgeois@lrvnotaires.com

450 432-4134 poste 241


_____

Le législateur a prévu des protections pour les conjoints mariés, mais qu’en est-il des conjoints de fait? Le Code civil du Québec ne reconnaît pas les conjoints de fait. Cependant, plusieurs lois particulières vont attribuer des droits aux conjoints de fait : la loi sur la CSST, la loi sur l’assurance-automobile du Québec, la loi sur la régie des rentes du Québec, la loi sur les normes du travail, la loi sur les droits de mutation, etc.

Les conjoints ne sont pas obligés de se marier pour être protégés; sachez que vous pouvez signer un contrat qui viendra régir certains aspects de votre union. Un tel contrat peut être plus ou moins long et sa rédaction pourra varier selon les sujets que vous et votre conjoint désirez aborder. C’est vous qui en déterminerez le contenu, avec l’aide et les conseils judicieux du notaire.

Une telle convention peut prévoir des dispositions relatives aux droits de chacun dans la résidence commune, à l’administration et la disposition des biens durant la vie commune, à la donation de meubles et autres biens, au sort de la résidence commune en cas de rupture ou de décès, à l’établissement de compensations au lendemain de la rupture, au partage de certains biens à la suite d’une rupture.

La convention est rédigée en fonction de vos besoins au moment où vous la signez. Comme la vie change et que la relation évolue, il y aurait lieu, par exemple, d’introduire une clause de réexamen de la convention à chaque période de cinq ans.

Si jamais l’amour n’est plus au rendez-vous, vous serez bien heureux d’avoir prévu une bonne partie des conséquences résultant d’une rupture.





 

 
Du même auteur
Fiducies testamentaires simplifiées

Me Dominique Bourgeois
Droit de la personne


L’idée de la mise en place d’une fiducie testamentaire est associée trop souvent à une planification successorale d’une personne ayant des centaines de milliers de dollars à léguer. Bien qu’il soit vrai que la création d’une fiducie testamentaire est très utile pour planifier le transfert d’une grosse succession, la fiducie testamentaire peut aussi être très utile pour les successions de plus petite envergure.


Inaptitude : quand et comment rendre exécutoire le mandat en prévision de l’inaptitude qui a été signé?

Me Dominique Bourgeois
Droit de la personne


Il y a quelques années, votre père a prévu, en signant un mandat de protection, qui s’occuperait de la gestion de son patrimoine s’il n’était plus en mesure de le faire en raison d’une inaptitude.


VOIR PLUS D'ARTICLES
 
Tous Nos articles
RÉGLER UNE SUCCESSION EN TEMPS DE PANDÉMIE

Me Caroline Béland
Droit de la personne


S’occuper d’un règlement de succession en tant que liquidateur successoral n’a jamais été une chose simple. Imaginez-vous avoir à remplir ce rôle dans le contexte de pandémie actuel. Funérailles reportées ou avec nombre de personnes présentes limitées, difficultés à rejoindre les intervenants en mode télétravail, prise de rendez-vous obligatoire pour se présenter à certains endroits, délais d’attente supplémentaires, etc. Le liquidateur peut vite se sentir décourager et penser à refuser son rôle ou même démissionner. Avant de baisser les bras, pensez à faire affaire avec votre notaire. Cela pourrait s’avérer une solution efficace pour vous aider à passer au travers ces moments difficiles.


Un tuteur pour notre enfant, quel choix s’offre à nous?

LRV Notaires
Droit de la personne


Avez-vous présentement des enfants mineurs ou projetez-vous d’en avoir ? Dans la positive, savez-vous qu’il est possible de prévoir dès maintenant qui s’occupera de vos enfants mineurs dans l’éventualité du décès et/ou de l’inaptitude des deux parents ?


VOIR PLUS D'ARTICLES