Inaptitude : quand et comment rendre exécutoire le mandat en prévision de l’inaptitude qui a été signé?


par

,


_____

Il y a quelques années, votre père a prévu, en signant un mandat de protection, qui s’occuperait de la gestion de son patrimoine s’il n’était plus en mesure de le faire en raison d’une inaptitude.

Votre père est maintenant atteint de la maladie d’Alzheimer et il ne peut plus rester seul à la maison, car il constitue un risque pour lui-même. Il est temps de faire homologuer son mandat afin de pouvoir prendre les décisions à sa place puisqu’il n’est plus en mesure de le faire.

Il importe de préciser comment la loi définit l’inaptitude. Une personne est inapte lorsqu’elle devient incapable d’exercer certains droits, de prendre soin d’elle-même ou d’administrer ses biens, notamment à la suite d’une maladie, d’un accident, d’une déficience ou d’un affaiblissement dû à l’âge qui altère ses facultés mentales ou son aptitude physique à exprimer sa volonté.

Dans une telle situation, la première étape est de consulter notre équipe de notaires spécialisés puisqu’ils sont accrédités en matière de procédures non-contentieuses. Lors de cette première rencontre, le notaire fera signer une demande au mandataire afin d’obtenir les évaluations, médicale et psychosociale, qui sont requises par la Loi. Ces deux évaluations sont la base de la procédure. Dès que les évaluations sont obtenues ainsi que la confirmation qu’il s’agit bien du dernier mandat signé, les opérations d’homologation pourront être entreprises. Lorsque les opérations sont terminées, le dossier est déposé au tribunal et un jugement homologuant le mandat sera rendu.

Lorsque le mandat est ainsi homologué, le mandataire pourra agir selon les pouvoirs qui lui ont été accordés aux termes du mandat. A titre de mandataire, vous pourrez trouver un endroit approprié afin d’assurer l’hébergement de votre père, procéder à la vente de la maison, pourvoir à tous les besoins générés par l’état de santé de votre père et assurer une saine gestion de ses biens.

Notre équipe de notaires spécialisés peuvent également intervenir en matière d’adoption, de vérification testamentaire, d’ouverture de régime de protection, etc.



 
Du même auteur
Êtes-vous préparé à agir comme liquidateur d’une succession?


Droit de la personne


Avant d’entreprendre le règlement d’une succession, vous devez être informé sur le rôle du liquidateur, sur ses responsabilités ainsi que sur les conséquences de ne pas bien remplir ses obligations. À titre de liquidateur, commencez par consulter votre notaire : c’est le professionnel tout indiqué pour vous accompagner dans vos démarches. Il pourra vous guider tout au long du processus et même prendre en charge l’exécution de certaines tâches plus complexes du dossier.


Faire un contrat de mariage ou d’union civile, est-ce toujours d’actualité?


Droit de la personne


Le plus beau jour de votre vie approche à grands pas. Vous avez choisi la robe, les alliances, le traiteur, la salle de réception, etc. Mais avez-vous pensé à vous renseigner sur la nécessité de faire un contrat de mariage?


VOIR PLUS D'ARTICLES
 
Tous Nos articles
Les avantages du testament notarié

LRV Notaires
Droit de la personne


Il existe trois types de testaments; le testament olographe (rédigé à la main et signé par le testateur), le testament devant témoins et finalement le testament notarié, ce dernier étant celui qui offre le plus d’avantages. Pourquoi est-il si avantageux ?


MIEUX COMPRENDRE LE DON DU CORPS À LA SCIENCE

Me Audrey-Ann Lapierre
Droit de la personne



Au Québec, il est possible, pour toute personne, de faire don de son corps à la science pour fins d’enseignement et de recherches. Pour les institutions acceptant ce type de don, les corps permettent de donner des formations anatomiques plus pratiques aux élèves en exerçant certaines manœuvres rattachées à leur discipline. Dans d’autres circonstances, le don du corps permet aux différents spécialistes du domaine de la santé de mettre au point de nouvelles techniques de soins ou d’interventions.


VOIR PLUS D'ARTICLES