Promesse d’achat


par Me Timothée Bertault-Davidson

Notaire, associé, St-Jérôme

tbdavidson@lrvnotaires.com

450 432-4134  poste 214


_____

Vous prévoyez vous porter acquéreur d’une propriété prochainement, voici quelques vérifications à prévoir avant de s’engager dans une promesse d’achat.

De plus en plus d’acheteurs recherchent des propriétés avec un revenu pouvant aider à diminuer les versements hypothécaires. Ces propriétés de type « maison-bachelor » sont à la mode présentement chez les nouveaux acheteurs. Par contre, avant d’acheter, une vérification s’impose. Il serait fortement recommandé de communiquer avec le service d’urbanisme de la ville afin de savoir si ce logement est conforme. Une simple vérification au compte de taxe, où nous pouvons y voir le nombre de logements taxés ne serait pas suffisante car, dans bien des cas, une propriété est taxée pour 2 logements, mais n’est pas conforme aux règlements municipaux. Il en va de même pour les immeubles de plus de 2 logements. Un acheteur mal informé pourrait devoir condamner un logement pour rendre conforme son nouvel immeuble.

Concernant les biens situés à l’extérieur de la propriété, une vérification au certificat de localisation pourrait vous permettre de savoir si ceux-ci sont conformes à la réglementation municipale en place. Devoir déplacer une piscine hors terre ne serait pas de tout repos pour de nouveaux propriétaires.

Le certificat de localisation vous permettra aussi de voir si votre propriété est affectée par des servitudes, tel un droit de passage. Cependant, ce ne sont pas toutes les servitudes qui sont illustrées au plan du certificat de localisation. Dans certains développements, le promoteur prévoit des règlements ainsi que des restrictions d’usage, lesquels sont garantis par servitude. Il se pourrait donc que vous n’ayez pas le droit de clôturer votre terrain avec une clôture de type « frost », ce qui déplaira aux propriétaires de chien.

Pour les futurs acheteurs de condominium, il est primordial d’obtenir les informations sur le fonds de prévoyance avant de faire une offre. Vous voulez vous assurer que le condominium est en bonne santé financière et que vous n’aurez pas à débourser plusieurs milliers de dollars dès les premières années. De plus, vous devriez demander les procès-verbaux des dernières assemblées de copropriétaires, peut-être que certaines cotisations spéciales ont été prévues pour l’avenir, lesquelles vous seraient facturées.

Vous comprendrez que plusieurs vérifications devraient êtes faites par un acheteur diligent avant de s’engager dans le processus d’achat d’une propriété. Il importe donc d’avoir un document bien rédigé et de s’assurer de comprendre la portée de chaque clause avant de signer l’offre d’achat. Votre notaire de chez LRV Notaires peut vous guider dans le processus menant à la signature d’une promesse d’achat.


 

 
Du même auteur
Acheter avec ou sans la garantie légale : telle est la question

Me Timothée Bertault-Davidson
Droit immobilier


En vertu de la loi, le vendeur d’un immeuble, tout comme un vendeur d’électroménagers, est tenu à la garantie légale envers son acheteur. Par contre, à la différence d’un commerçant ou d’un vendeur professionnel, saviez-vous qu’un particulier, vendant sa maison pourrait exclure l’application de la garantie légale?


Ajouter ou retirer un copropriétaire indivis d’un immeuble hypothéqué : est-ce si compliqué ?

Me Timothée Bertault-Davidson
Droit immobilier


Contrairement à la croyance populaire, pour retirer ou ajouter une personne sur un titre de propriété, il ne suffit pas de rayer son nom ou de l’ajouter dans l’acte. Qu’il s’agisse d’une séparation où l’un des ex-conjoints rachète la part de l’autre ou d’une nouvelle union dans laquelle le couple souhaite devenir copropriétaire de l’immeuble déjà détenu par l’un des deux conjoints, il y a plus d’un élément à prendre en considération pour ce type de transaction.


VOIR PLUS D'ARTICLES
 
Tous Nos articles
La reprise du logement : plus complexe qu’il n’y paraît?

Me Audrey-Ann Lapierre
Droit immobilier


Parmi les droits dont jouit un locataire ayant un bail résidentiel, le droit au maintien dans les lieux, lui permettant de rester dans son logement pour le temps qu’il souhaite, est fondamental. La reprise d’un logement par le propriétaire constituant une exception à ce droit, les règles et les conditions pour y parvenir sont complexes et strictes, d’où l’importance de les démystifier afin d’éviter toutes mauvaises surprises. Ainsi, dans le cadre d’une vente d’immeuble locatif, le nouveau propriétaire, s’il souhaite reprendre possession d’un logement, se doit d’en vérifier les conditions et d’entreprendre les démarches nécessaires, puisque la vente en elle-même n’entraîne pas l’éviction des locataires en matière résidentielle.


Un ensemble immobilier : des règles impératives à respecter !

Me Marie-Claude Lavoie
Droit immobilier


En collaboration avec Camille Plamondon, candidate à la profession

La Loi sur la Régie du logement a récemment changé de nom. Elle s’appelle maintenant la Loi sur le Tribunal administratif du logement (la « Loi »). Bien que la Loi ait changé de nom, son objectif demeure le même : la protection des droits des locataires. La Loi prévoit également des dispositions particulières d’ordre public lorsqu’il s’agit d’un ensemble immobilier


VOIR PLUS D'ARTICLES